Docteur Peintre


«Vous avez vraiment un univers singulier, Mathias Z !» (Un galeriste parisien)

Ça a commencé dès l’enfance et ça ne l’a plus jamais quitté :
Le gamin qu'il était, armé de crayons pastel, couvrait sans fin de petits et grands dessins les feuilles de papier que la maîtresse d’école lui fournissait.
Puis il est rapidement passé à la peinture à l’huile (Un cadeau de ses parents !) sur des planchettes de bois. Aujourd’hui il teste tout: sprays de couleur, peinture acrylique, crayons gras, charbon, pigments, aérographe, cire à bois, peintures industrielles, résine. il peint sur de nombreux supports: bois, toile achetée ou fabriquée, plexiglas, vielle toile récupérée à la déchetterie ou acheté chez Emmaüs…Et le champ à explorer est encore vaste !

Après une longue pause, ce n’est qu’à la fin de l'Internat de médecine que son envie de peindre a ressurgi.
Foin des théories et des académismes, il s'est dit alors :

"j’inventerai ma propre peinture, j’étalerai les couleurs qui me plairont et c’est tout! Adieu la compatibilité de telle couleur avec une autre, adieu la perspective, les volumes imposés, bref adieu la technique…C’est l’émotion qui primera! J’y mettrai un grain de folie, je me laisserai planer et rêver avec ma peinture!"

Il a commencé à se lancer vers 2014/2015: sa peinture il l’a voulue avant tout libre, intuitive. Il s'est enfermé avec elle pendant trois ans, peignant durant les week-ends et le soir après le travail, totalement détaché de la technique et de la mode artistique. Puis peu à peu il a commencé à échanger avec d’autres peintres et à apprendre leurs méthodes.

Les personnages que il crée viennent à lui :

"Les personnages je les commence sans croquis puis  ils me parlent : ils me disent comment les représenter, comment les colorier. La figuration n’est pour moi qu’un prétexte pour concevoir des tableaux imaginaires. En n’ayant toujours qu’un seul but, qu’un seul désir :
susciter des émotions.


Ça a commencé dès l’enfance… Et ça ne m’a plus jamais quitté !"


P.NOTTRET
Docteur Peintre